THE UNDERCOMMONS ATELIERS DE TRADUCTION COLLECTIVE d’extraits du livre de Stefano Harney & Fred Moten The Undercommons : Fugitive Planning & Black Study _ Les ateliers se sont déroulés dans le jardin de Pauline Perplexe : Les 19 & 20 Juin, de 11h à 17h Les 26 & 27 Juin, de 11h à 17h Les 03 & 04 juillet, de 11h à 17h Les 24 & 25 juillet, de 11h à 17h Les 31 juillet & 01 août, de 11h à 17h Restitution des ateliers : réalisation de posters à partir des annotations des ateliers de traduction collective et affichage tout l'été dans le jardin et la maison. Stefano Harney & Fred Moten Les sous-communs : plans fugitifs et étude noire avec une préface de Jack Halberstam. Les sous-communs sont une série d’essais publiée en 2013 par deux amis, Stefano Harney et Fred Moten. Les auteurs proposent au fil de ces textes une critique politique et esthetique racial ainsi que des modes d'experimentation sociale en forme de résistance au commun colonial. La recherche passe par l’étude (ou study) et se déroule bien au-delà de l’université, au travail, lors d’une pause cigarette, en famille, autour d’un repas, à la lisière de la lutte et de la fuite, à l’intérieur d’un mouvement de tremblement des fondations impérialistes, d’un mouvement de refus des termes du combat tel qu'il est imposé par le système dominant, vers la construction d'un espace social et politique en perpétuel déplacement. Le lieu et l’être sous-communs relèvent de l’incertitude de la création collective, de l’habitation par l'échange, de l'improvisation comme critique. les sous communs s'inscrit dans le sillage de la tradition radicale noire de manière à la fois théorique et poétique, en echo avec le travail d'auteur e s tel le s que Cedric Robinson, Frank B. Wilderson III, Saidiya Hartman.» *Brook Depuis maintenant presqu'un an, Rosanna Puyol (éditions Brook), Léna Monnier et Melissa Tun Tun co-organisent des ateliers de traduction collective de ces essais et proposent d’échanger sur le texte, lire et écrire ensemble, discuter les notions déployées à travers le texte telles que study, planning, surround, policy, logistics, undercommons. Le résultat de ce travail sera publié par les éditions Brook en 2021 comme traduction collective Stefano Harney est chercheur et professeur au Dutch Art Institute, il ensaignait auparavant en Strategic Management Education à l'université de management de Singapour.Il est co fondateur de la résidence de lecture Ground Provisions et du collectif d'enseignat e s School for Study. Il est l'auteur de The Ends of Management (co écrit avec Tim Edkins, 2013) et State Work : Public Administration and Mass Intelectuality (2002) Fred Moten est poète et professeur au département de Performance Studies de l’université de New York, Tisch School of the Arts. Il est notamment l'auteur de The Universal Machine (consent not to be a single being), Duke University Press, 2018 ; Stolen Life (consent not to be a single being), Duke University Press, 2018 ; Black and Blur (consent not to be a single being), Duke University Press, 2017 ; The Service Porch, Letter Machine Editions, 2016 ; B. Jenkins, Duke University press, 2009. Brook est une maison d’édition basée à Paris et un programme vidéo itinérant. Brook se spécialise dans l’édition de formes hybrides d'écriture contemporaine, poésie, essais, fiction, critique ou théorie. Fondée en 2018 par Rosanna Puyol et Jessica Bambal, Brook se concentre sur la traduction de textes liés aux engagements intersectionnels, féministes, anti racistes, décoloniu-iaux, queer. Le texte original de The Undercommons : Fugitive Planning & Black Study est accessible en anglais sur le site de l’éditeur Minor Compositions.